20210324_082359.jpg

Faire connaissance avec le studio

Body Culture est un centre de Pilates situé dans la zone industrielle de Hertzlyia Pituach depuis 2004. Rajul (Mosaique) Vardi, danseur et chorégraphe, dirige le centre et enseigne la gymnastique Pilates depuis 1995. Rajul a commencé en tant que professeur de gymnastique Pilates au centre Dalia Mantver, et enseigne à Herzlia Pituach depuis 1998. Le centre se trouve dans un loft industriel spacieux, climatisé et lumineux, permettant une activité très diversifiée avec une grande variété d’appareils et accessoires. Le centre est équipé des meilleurs appareils de Pilates et autres équipements, fréquemment mis à jour et à niveau. 

Le centre Body Culture appartient à l’école du Pilates favorisant sans cesse les nouveautés et les inventions. L’évolution existe également dans le Pilates, et après lecture de l’article de Joseph Pilates, on peut aisément comprendre que lui-même le percevait ainsi. Il ne s’agit pas d’exercices, il s’agit d’une vision du monde complète, dont les exercices permettent et favorisent la réalisation. Et dans cette vision du monde, il est possible de trouver des exercices à l’infini. Chez Body Culture, nous sommes pour la réflexion et l’innovation constante, tout en maintenant les valeurs fondamentales de la méthode Pilates. 

Body Culture perçoit le Pilates comme une culture physique, et le corps est perçu ici comme renfermant en lui-même l’âme, et cette unité corps-âme fait référence  à une unité intégrale, intensive, vibrante et en constante évolution.

Les cours se déroulant en petits groupes, dont la taille est déterminée par les participants en fonction de leurs besoins et capacités, mettent l’accent sur les besoins et les capacités individuels.

Body Culture enseigne, entre autres, que l’âge n’est pas responsable de l’état physique. Les participants apprennent que la responsabilité de l’état physique dépend du cerveau qui le dirige, et que ce que nous faisons avec le temps et que la façon nous traitons notre corps sont les facteurs qui marqueront notre état physique. Ils apprennent que les douleurs mentales se traduisent par des douleurs physiques, et que les coups mentaux se traduisent par des coups physiques. Et ils apprennent comment essayer d’améliorer la qualité de vie par la pratique d’une bonne culture physique, dont la base, étendue et flexible, a été établie par Joseph Pilates. Body Culture développe et améliore sans cesse cette culture du corps, l’adapte au mode de vie d’aujourd’hui, lui permettant de répondre à ses besoins, de cultiver ce qui rapproche ce mode de vie à la vision du monde nourrie par cette culture, et d’essayer de la transformer en facteur influent sur notre mode de vie d’aujourd’hui, et le mode de vie que nous espérons mener à l’avenir.  

Ordre du jour

Body culture est un centre de gymnastique Pilates situé dans la zone industrielle de Hertzliya Pituach. Le centre est géré par Rajul (Mozaique) Vardi. C’est un studio grand et spacieux, éclairé par la lumière naturelle et conçu avec finesse et chaleur. Le studio est équipé des meilleurs appareils de Pilates et autres équipements, fréquemment mis à jour et à niveau.

Body Culture propose des cours dans des domaines spécifiques et des cours interdisciplinaires. Le studio permet d’expérimenter tous les types d’activités du Pilates et de s’entraîner avec une grande variété de moyens : Pilates appareils, Pilates matelas, Pilates debout, Danse-Pilates, Yogi-Latis, Power-Pilates, cylindre, ballon, skateboard (orbite), tremplin, élastiques, roues et poids.

Body Culture met l’accent sur les nombreux aspects de la gymnastique Pilates :

  • Pilates comme une culture du corps  : moyens de gérer notre corps sainement et à long terme 

  • Pilates comme une gymnastique qui répond aux besoins mentaux-physiques-culturels-sportifs  : renforcement, souplesse, bonne posture, mouvement léger, taille 

  • Pilates comme moyen d’apprendre et de comprendre le fonctionnement corporel  : anatomie et physiologie 

  • Activité aérobie en tant que culture physique du Pilates 

  • Respiration  : contrôle de la respiration, interaction entre le mouvement et la respiration, compréhension de la respiration comme une composante principale de la capacité de mouvement 

  • Gestion des ressources énergétiques dans le corps 

  • Relations entre le centre et la périphérie dans le corps 

  • Culture et entraînement de la mémoire 

  • Acrobatie 

  • Liens avec d’autres cultures physiques qui ont adopté le Pilates dans leur giron : Yogilates, Power-Pilates, Danse-Pilates 

  • Relation entre le Pilates et les activités gymniques quotidiennes et / ou autres 

  • Pilates de réhabilitation 

  • Compréhension de la relation intensive et indissociable entre le corps et l’âme 

  • Et surtout  : l’amusement, le plaisir, la créativité de l’activité physique en général et du Pilates, en particulier.

Danse Pilates

Dans la création du concept et du domaine Danse-Pilates, s’exprime le lien que font les enseignants du Pilates qui viennent du monde de la danse, et de nombreux gymnastes, entre la gymnastique-Pilates et la danse. De nombreux mouvements du Pilates rappellent les mouvements de danse, et la posture minutieuse du Pilates rappelle la référence au mouvement adopté dans la danse. Et inversement, dans le Danse-Pilates la contribution fréquente du monde du Pilates, au passé et au présent, au monde de la danse dans la recherche et la pratique du mouvement.

La culture du corps dans le Pilates ressemble beaucoup aux nombreuses cultures du corps dans les courants du ballet et de la danse moderne et contemporaine. Il s’agit d’une culture du corps qui entraîne la capacité que nous voyons chez les danseurs.

Ce n’est pas que la danse soit une action réalisée sans aucun accessoire. Parfois, la danse est réalisée et fait référence, très sérieusement, aux différents accessoires. Dans Danse-Pilates (comme dans la danse), nous essayons l’espace même dans sa nudité. Il y a un sol, des murs autour et un plafond (aussi haut que possible). Cet espace est également une allégorie de l’espace intérieur-individuel, et de l’espace infini inhalé et / ou qui est perçu comme un espace qu’on essaie de transgresser et d’élargir.
Dans les cours de Danse-Pilates, nous pratiquons l’indépendance dans l’espace intérieur et l’espace extérieur. Nous pratiquons le lien entre les deux et la sensation de ce lien agréable entre l’espace intérieur et extérieur, et de l’extérieur à l’intérieur, et les interactions infinies.

L’espace extérieur envahit l’espace intérieur, entre autres, par le rythme imposé pour la plupart des exercices, que ce soit musicalement ou verbalement, ou simplement (si on peut dire !) dans le groove. D’autre part, le rythme intérieur envahit l’espace extérieur, et nous pratiquons des modes de communication entre le rythme intérieur et le rythme imposé.
Danse-Pilates est également l’un des moyens dont nous disposons pour répondre au besoin d’une activité physique aérobie dans le cadre du Pilates. Le mouvement spatial dans les différentes dynamiques et les sauts répondent à ce besoin, pas complètement distincts d’une activité aérobie supplémentaire qui est exercée dans les cours de Pilates standard, de différentes manières.

Danse-Pilates vous permet d’expérimenter différents modes de mouvement dans l’espace, et vous enseigne:
• Comment tomber
• Comment ne pas tomber
• Comment se relever
• Comment ramper
• Comment être un bébé
• Comment se reposer et comment sauter en vue de la chute
• Et des tours
Tout cela après que la respiration dirige le mouvement, après que le micromouvement construit le macromouvement, et après que le micromouvement se développe considérablement en des dimensions macro.
Danse-Pilates est une autre étape importante dans la transgression des frontières de l’évolution continue caractérisant la perception du monde de la culture du corps, depuis longtemps. Le flux et l’intensité du rythme, sans perdre une miette de tous les principes du mouvement du Pilates, et sans oublier aucune valeur, nouvelle ou ancienne. Vibrant, pétillant, pénétrant.

La méthode du Pilates porte le nom de l’inventeur d’une vision du monde, Joseph Pilates (1880 – 1967). Cette vision du monde voit toutes les parties du corps, ses composantes et ses mouvements liés les uns aux autres, et une telle existence est holistique (« intégrale », whole). Un tel holisme implique que toutes les possibilités de la pratique d’une méthode découlant d’une vision du monde doivent être considérées comme importantes. En d’autres termes le Pilates sur machines et le Pilates sur matelas (ou « au sol ») sont aussi importants l’un que l’autre, et il convient de les exercer fréquemment l’un et l’autre. Pendant les années où la méthode s’est développée, différents courants se sont créés. Certains d’entre eux préconisent un partage très net entre le travail sur matelas (ou au « sol ») et le travail sur machines. La distinction entre les deux types d’exercices a été principalement faite par les grandes institutions de gymnastique qui ont souhaité ajouter le terme « Pilates » à des fins promotionnelles pour attirer les clients. Mais, par ailleurs, elles n’ont pas voulu investir de l’argent pour acheter des accessoires onéreux. C’est pourquoi, elles ont radicalisé l’emploi du terme « Pilates matelas » et l’ont transformé en un terme à part entière, tout en persuadant le public que cet exercice était largement suffisant.

Peu à peu les termes Pilates matelas et Pilates appareils se sont développés dans des directions opposées, et aujourd’hui certains prétendront même qu’il suffit d’exercer le Pilates matelas et d’autres affirmeront que le Pilates accessoires est suffisant.

Un autre aspect holistique de la méthode du Pilates est visible à grande échelle et dans les détails, dans les niveaux d’opposition et de charges utilisés dans le Pilates. Certains doivent être aidés, d’autres stimulés. Chez certains l’aide et / ou la stimulation doivent être générées de façon indépendante, sans accessoires externes, et d’autres qui bougent sans aide et / ou sans stimulation.

Les accessoires du Pilates sont polyvalents. Ils ne sont pas destinés à un seul objectif. Et avec imagination et créativité, il est possible de les transformer à l’infini, et de trouver constamment de nouveaux moyens de les utiliser et de contribuer à le pratiquer et / ou à le stimuler. Certains appareils du Pilates peuvent être utilisés pour effectuer des mouvements de matelas, c’est-à-dire sans aucune stimulation externe, outre la gravitation, tout simplement en utilisant le matelas qui constitue la literie pour s’allonger dans ces appareils.

Le mouvement des appareils de Pilates est réalisé sur des ressorts qui sont, en réalité, une copie du mode de mouvement entraîné par les muscles. Les muscles fonctionnent comme un ressort. Un muscle tendu aspire à la décontraction, tout comme un muscle contracté. Par conséquent, dans le mouvement avec les appareils du Pilates, les muscles ont un partenaire qui leur ressemble en termes d’élasticité, de comportements et de mode de fonctionnement.

Les appareils du Pilates ne positionnent pas. Pour se placer sur un appareil du Pilates, le corps doit être stabilisé indépendamment. Les appareils ne sont pas conçus comme les appareils d’une salle de remise en forme qui schématiquement et statistiquement forment une structure dans laquelle le corps doit se placer, sans possibilité de changement. Au Pilates, l’individu n’est pas une donnée statistique (voir l’article « Si on peut écrire à Bach, on peut également écrire à Pilates »), et chaque individu trouvera la posture lui correspondant sur les appareils, qu’il doit maintenir au cours de l’exercice. La bonne posture est donc renforcée par une stimulation qui ne facilite pas le maintien de cette posture, ce qui entraînera un maintien plus facile de cette posture dans les situations quotidiennes. Même en utilisant les appareils comme soutien, l’objectif (imaginaire guidé, au moins) est de réussir à réaliser la même mission sans appareil dans le futur, dans notre cas, le matelas.

 

La meilleure pratique et la plus efficace est une pratique combinée: matelas et appareils Pilates. On peut les séparer, s’entraîner durant un cours sur les appareils seulement ou sur le matelas, ou uniquement sur un appareil spécifique. Mais, à long terme, il faut s’entraîner fréquemment en utilisant tous les moyens. Dans tous les cas, même pendant le cours, il faut être à l’écoute des besoins individuels et être disposé à l’alternance entre les appareils, le matelas et les accessoires.
Nous pouvons dire que le matelas est en réalité un appareil, tout comme la gravitation, les murs et l’air. Et personne ne nous contredira si nous affirmons que le corps est L’APPAREIL par excellence.

Appareils Pilates OU Matelas Pilates

Le studio Body Culture est situé à Herzliya Pituach

משכית 13 | הרצליה

  • Facebook

האתר נבנה ע"י לין - LIN.co.il

כל הזכויות שמורות ל-Body Culture.